Le magazine belge qui vous donne des idées &
bons plans de voyages & escapades en
Belgique & ailleurs

CITYTRIP A GDANSK, LA PERLE DE LA BALTIQUE

gdansk1

Gdansk, la plus grande ville portuaire en Pologne, a été élue la 3ème meilleure destination européenne en 2017. Il faut dire que la cité, capitale mondiale de l’ambre et berceau de Solidarnosc, cumule de nombreux atouts, à commencer par son centre historique traversé par des cours d’eau, ses plages de sable fin et ses belles stations balnéaires...

Les plages, pour les amateurs de baignades, de thermalisme, et… de rock!

gdansk2

Sur les plages polonaises, en juillet et août, les températures peuvent monter jusqu’à 37°C, tandis que la mer se situe entre 19° et 22°C. Plusieurs plages se trouvent à Gdansk-même et, si vous montez dans le SKM (le chemin de fer express urbain), vous arriverez en 15 minutes à Sopot, la plus célèbre station balnéaire et thermale de Pologne. Ne manquez pas de vous y promener sur la jetée, longue d’un demi-kilomètre, pour admirer l’architecture éclectique de la ville et prendre un bol d'air marin. Chaque été, l’agglomération de la Tricité (qui regroupe les trois villes de Gdansk, Sopot et Gdynia) accueille également l'Open’er Festival, le plus grand festival de musique du pays. Au programme cette année, du 4 au 7 juillet: Gorillaz, Arctic Monkeys, Bruno Mars et Nick Cave…

La Hanse, la Deuxième Guerre mondiale et la chute du communisme

gdansk3

Outre ses plages, Gdansk est avant tout un endroit chargé d’Histoire. Dès le 12e siècle, elle faisait partie de la Hanse, l’association des villes marchandes de l’Europe du Nord, ce qui a contribué à l’essor de son commerce et a favorisé le développement de l’art et de la diversité culturelle. C'est de cette période que date le centre historique, composé de maisons aux façades colorées, richement décorées d’armoiries familiales ou de figures allégoriques.

Difficile d’imaginer que le centre, aujourd’hui joliment restauré, fut totalement détruit lors des bombardements de la Deuxième Guerre mondiale. C’est d’ailleurs ici que la guerre débuta, le 1er septembre 1939, avec la bataille de Westerplatte. Le monument aux Défenseurs de Westerplatte commémore ces événements.

Gdansk fut aussi le berceau de la lutte populaire contre le régime communiste. Dans les années 1980, la ville assista aux grèves d’ouvriers du chantier naval Lénine, qui aboutirent à la création du mouvement Solidarność («Solidarité»). Il s’agissait du premier syndicat libre du bloc soviétique, qui mobilisa la société civile et donna un nouvel élan à la révolution contre le régime communiste. Les premières élections libres de Pologne, qui furent organisées le 4 juin 1989 et qui conduisirent à l’effondrement du bloc soviétique, furent une conséquence directe des événements à Gdansk. Pour découvrir cette histoire, direction le Centre européen de Solidarność, installé dans l'entrepôt où tout a commencé.

Le centre historique, plein de charme

gdansk4

Traversé par plusieurs cours d’eau, le centre historique de Gdansk est plein de charme. Pour le visiter, empruntez l’ancienne voie royale, le long de laquelle vous trouverez de nombreux bars, cafés, restaurants et boutiques, installés dans les plus belles demeures de la ville. Cette voie, qui servait autrefois aux parades royales, relie la Porte Haute (Brama Wyżynna) à la Porte Verte (Brama Zielona). Cette dernière, qui faisait office de résidence aux monarques polonais en visite à Gdansk, abrite aujourd’hui l’une des salles du Musée National, dont les collections comportent notamment le triptyque Le Jugement dernier de Hans Memling, réalisé entre 1467 et 1471. Après la Porte Verte, on arrive à la rivière Moltawa, avec ses quais animés et sa grue médiévale (la plus grande d'Europe!), construite en briques et bois, jadis utilisée pour charger les bateaux et relever leurs mâts.

L’ambre, l’or de la baltique

gdansk5

Dans le centre historique, aux environs de la rue Mariacka, vous trouverez de nombreuses boutiques d’ambre, travaillé en bijoux et objets d'art. Il faut dire que Gdansk, surnommée la «capitale mondiale de l’ambre», regorge de cette résine fossile précieuse qu'on récolte sur les côtes baltiques. Pour tout savoir sur l'ambre et son utilisation à travers l'Histoire, il faut absolument le Musée de l’Ambre, installé rue Długa.

Cuisine et goldwasser, une liqueur dorée

gdansk6

Durant votre séjour à Gdansk, ne manquez pas de goûter à la cuisine polonaise. Au menu des restaurants, figurent bien évidemment les grands classiques de la cuisine nationale: les pierogi (petits raviolis farcis au fromage blanc, à la viande ou au chou et aux champignons), les kluski (petites boules faites à partir de purée de pommes de terre, d’œufs et de farine) et les golabki (choux farcis à la viande), mais aussi des spécialités locales, telles que de nombreuses variétés de poissons, préparées à toutes les sauces, notamment du maquereau, du cabillaud ou du saumon fumé, des harengs marinés à l’huile ou à la crème fraîche. Un vieux dicton polonais dit que «le poisson aime bien nager». Ainsi, un apéritif traditionnel se compose de harengs salés et de shots de vodka. La ville distille aussi sa propre vodka liquoreuse, la Goldwasser: l’eau dorée de Gdansk. Cette boisson fut inventée au début du XVII siècle par Ambrosius Vermoellen, un pharmacien néerlandais et protestant, venu à Gdansk pour fuir les persécutions de la contre-réforme. La Goldwasser est légèrement aromatisée à l’anis et à la gentiane et renferme des pétales d’or à 22 carats.

Pour plus d'infos sur Gdansk et la Pologne: www.pologne.travel

Atalia Sosnowska

Inscrivez-vous à notre newsletter

Grande Evasion

PLUS D'ARTICLES

  • 1