Le magazine belge qui vous donne des idées &
bons plans de voyages & escapades en
Belgique & ailleurs

MEUSE FRANCAISE: ESCAPADE LE LONG DU FLEUVE

Meuse Fleuve ET

La Meuse française, département de Lorraine situé de l’autre côté de la frontière belge, peut facilement faire l’objet d’une escapade d’un jour ou deux, pour le week-end ou, pourquoi pas, pour les prochaines vacances d’automne! Voici un itinéraire de découvertes, à la fois culturelles, historiques, paysagères et gourmandes, à suivre en longeant le fleuve, que ce soit en voiture ou à vélo…

A bicyclette sur les bords de Meuse

Meuse Velo

La Meuse, fleuve majestueux qui a donné son nom au département, traverse France, Belgique et Pays-Bas. En 2012, les 3 pays ont créé un circuit cyclo-touristique international baptisé «La Meuse à Vélo»: 900 km d’itinéraire, depuis la source sur le plateau de Langres, en Haute-Marne, jusqu’à son embouchure en Mer du Nord.

En Meuse, le parcours suit les rives du cours d’eau sur plus de 180 km, en ménageant plusieurs étapes (entre 16 et 40 km) qui traversent coteaux et vallons pour relier les principales villes de la vallée (Sedan, Stenay, Dun-sur-Meuse, Verdun, Saint-Mihiel, Commercy, Vaucouleurs, Neufchâteau…). Le patrimoine y est riche et les curiosités nombreuses, entre le Musée Européen de la Bière à Stenay, l’église romane à Mont-Devant-Sassey, le champ de bataille de Verdun, le Château Stanislas à Commercy, le Pays de Jeanne d’Arc à Vaucouleurs…

Pour séjourner, le Comité Départemental de la Meuse a identifié 10 hôtels et 8 chambres d’hôtes situés à proximité de l’itinéraire et adaptés à l’accueil des cyclotouristes. Pour plus d’infos: +33(0)329457840 et www.velo-meuse.fr, où vous pourrez également télécharger la carte de l’itinéraire vélo.

Le Musée Européen de la Bière et son expo «L’Ivresse de la Bataille»

Meuse Musee Biere

A vélo ou non, vous pourrez ainsi rejoindre la ville de Stenay, connue pour son Musée de la Bière, le plus grand du continent quant à sa superficie et à l’ampleur de ses collections. Installé dans l’ancien magasin aux vivres de la Citadelle de Stenay (17e siècle), le lieu expose 48.000 objets sur 2500 m2 dans une scénographie ludique et interactive, avec reconstitutions, ambiances sonores et même olfactives! Sont abordées tant l’histoire des techniques brassicoles que de la consommation des bières et de leur publicité. En fin de visite, on peut déguster (et ramener dans ses valises) de nombreuses bières locales et internationales, de préférence artisanales, ainsi que des produits du terroir. Bon à savoir pour les familles: un parcours a été spécialement créé pour les enfants avec des activités pédagogiques dans tous les espaces du musée: manipulation des matières premières, activités et jeux (puzzle, machine à vapeur), bornes interactives...

Jusqu’au 1er décembre, le musée accueille l’expo «L’Ivresse de la Bataille», consacrée à la consommation d’alcool au front pendant la Première Guerre mondiale. Dans l’enfer des tranchées, vins, bières et liqueurs étaient fournis en masse afin de maintenir la cohésion et le moral des troupes. C’est l’histoire du «pinard» et de la «gniole» qui est racontée grâce à des collections privées inédites. Plus d’infos: +33(0)329806878 et www.museedelabiere.com

Balade «Les Forêts de l’Histoire», sur le champ de bataille de Verdun

Meuse Forets Histoire

Plus au Sud dans la Vallée de la Meuse, se trouve le célèbre champ de bataille de Verdun, qui fut la plus sanglante de la Grande Guerre. Ce 11 novembre, une passionnante balade «Les Forêts de l’Histoire» y sera organisée en compagnie d’un agent de l’Office National des Forêts. On nous y montrera et expliquera comment le lieu de combat fut reboisé après le conflit et comment la nature y a repris ses droits, en faisant connaissance avec des espèces protégées insolites! Ce sera aussi l’occasion de découvrir différents sites historiques, dont des monuments insoupçonnables uniquement accessibles à pied, comme le Fort de Souville ou l’ouvrage de Froideterre, dont les ruines sont désormais magnifiées par la végétation sauvage. 

Réservation auprès de l’Office du Tourisme Grand Verdun: +33(0)329861418. Cette visite est loin d’être la seule sur le thème de la Grande Guerre, dont le centenaire, en Meuse, est célébré jusqu’en 2018.

Bonne adresse et après-midi à la ferme pour les familles

Meuse Ferme

A 25 km de Verdun, le Clos de la Mirabelle (à Woinville) est une maison d’hôtes classée «Gîte de France 3 épis» installée dans une ferme rénovée au pied des Côtes de Meuse. Elle se situe aussi à quelques pas du Lac de Madine qui, avec ses 1100 hectares au cœur du Parc Naturel Régional de Lorraine, est à la fois une réserve de faune sauvage et un magnifique lieu de récréation. On y séjourne dans une suite familiale cosy, avec salon/cuisine, chambre pour les parents, chambre pour les enfants (3 lits), salle de bains et WC privatifs. Prix àpd partir de 90 euros la nuit pour 2 à 6 personnes. Infos: www.leclosmirabelle.fr

Tout près, la ferme pédagogique de Woimbey propose aux enfants de se transformer en vrais petits fermiers le temps d’une demi-journée d’animations (fabrication de beurre, nettoyage et nourrissage des animaux, pesée de fruits, jardinage…). 6 euros par petit participant. Plus d’infos: www.lafermedewoimbey.com

Pause au jardin du président

Meuse Jardin President

En continuant de longer le fleuve vers le Sud, on arrive au jardin du Clos-Poincaré (à Sampigny), ancienne résidence d’été du président de la République Raymond Poincaré (1860-1934), qui était originaire de la région. Dominant la vallée de la Meuse, ce petit parc en terrasses concentre plusieurs mouvements et types d’architectures paysagères, même si, par son ornementation avec bassins, grottes et bosquet, on le considère surtout «à l’italienne». Très joli cadre – et panorama - pour faire une pause.

Ouverture de début avril jusque début novembre, du lundi au dimanche (sauf le mardi). Gratuit. Plus d’infos: +33(0)329907050 et www.meuse.fr

Sur les traces de Jeanne d’Arc à Vaucouleurs

Meuse Vaucouleurs

Jeanne d’Arc est incontestablement la plus célèbre Lorraine. Elle naquit à Domrémy (Vosges) en 1412, mais c’est en Meuse, dans la ville de Vaucouleurs, que la petite bergère reçut les armes pour accomplir son destin historique. Les habitants, qui croyaient en sa mission divine de libérer la France du joug anglais, lui avaient fourni cheval, épée et habits d’homme.

Aujourd’hui, la cité du bord de Meuse recèle encore de nombreux témoignages du passage de l’héroïne, comme la Porte de France, où elle dit au revoir à la ville, en 1429. A voir aussi: la chapelle castrale et le Musée qui lui sont dédiés. La première abrite toujours la crypte et la statue de Notre Dame des Voûtes devant laquelle Jeanne se recueillait. Ont été ajoutés de beaux vitraux retraçant sa vie et une statue à son effigie, réalisée en 1945 par Maxime Réal del Sarte. Le Musée de Vaucouleurs, lui, est entièrement consacré aux représentations de Jeanne d’Arc, vierge guerrière et martyre, dont le destin tragique n’a cessé d’inspirer écrivains, artistes et historiens. Il s’agit du point de départ du circuit-découverte du patrimoine de la ville qui passe par les sites liés à Jeanne d’Arc. On peut encore citer l’Hôtel de Ville, qui présente un tableau monumental de Scherrer, des tapisseries d’Aubusson et une statue dédiés à Jeanne…

Plus d’infos: Office de Tourisme de Vaucouleurs: +33(0)329895182 et www.tourisme-vaucouleurs.fr

Toutes les infos sur la Meuse:

Meuse Bateau

www.tourisme-meuse.com

Et si on part en Meuse avec les enfants, rendez-vous sur la page Facebook de la famille Kizbouge. Elle y donne ses bons plans et coups de coeur, agrémentés de nombreuses photos.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Concours Sud Presse V Vaud 2

Grande Evasion

PLUS D'ARTICLES

  • 1