Le magazine belge qui vous donne des idées &
bons plans de voyages & escapades en
Belgique & ailleurs

EXPÉRIENCES DANS LA NATURE, EN ESPAGNE

Espagne nature

Dotée de plages, îles, montagnes, volcans, marais, plaines arides ou fertiles à perte de vue, de milliers de lacs, de rivières et d’espèces uniques au monde, l’Espagne est le pays d’Europe qui rassemble l’une des biodiversités les plus remarquables et le plus grand nombre d’espaces naturels protégés. Parmi eux: 15 parcs nationaux, 49 Réserves de la Biosphère et 12 Géoparcs Unesco. Réparties aux quatre coins du territoire, ces zones offrent des climats diversifiés qui permettent de voir du paysage hiver comme été. Rando sur les pics et cratères, vélo sur les Voies Vertes, séjours de yoga, stages à la ferme avec les enfants, observation des loups et des ours, canoë sur les étendues d’eau, balades sur les Chemins de Saint-Jacques, rencontre avec les cétacés,… La nature n’est pas ici uniquement réservée aux sportifs. Elle se donne à tous ceux qui ont envie de prendre un bol d’air pur, de séjourner au calme dans des hébergements de charme, de déguster les produits locaux et de vivre des expériences authentiques, respectueuses de la planète avec, toujours en toile de fond, des panoramas grandioses…

Les parcs nationaux et autres territoires protégés d’Espagne sont habités par des espèces multiples, parfois endémiques ou rares, comme les «5 grands de la faune ibérique»: ours brun, lynx ibérique, loup, aigle impérial et vautour gypaète. Elles cohabitent avec des hommes qui désormais les protègent, perpétuent les traditions et/ou ont développé, au cœur de la nature, des activités respectueuses de l’environnement. Ainsi, dans les villages et les fermes, les initiatives d’agrotourisme et d’écotourisme se multiplient. On peut y louer des chambres d’hôtes et gîtes aménagés dans des demeures typiques ou carrément dans des hameaux abandonnés entièrement reconvertis au tourisme responsable. Ces hébergements sont à coupler, si l’on veut, avec des activités, proposées sur place ou par des opérateurs locaux, à commencer par tous les sports d’extérieur imaginables, quel que soit le niveau: rando, trail, vélo, VTT, canoé, kayak, rafting, ski, parapente, escalade, équitation,… Mais il existe bien d’autres possibilités.

Le Club des Ecotouristes en Espagne

Espagne Nature Ecotouristes

Créé en 2010 pour encourager, développer et promouvoir le tourisme responsable, le «Club des Ecotouristes en Espagne» fédère plus de 700 entreprises actives dans les zones naturelles protégées: logements, restaurants, tour-opérateurs, guides, boutiques, producteurs, artisans… Le site web de l’association les recense, territoire par territoire, ou par thème: écotourisme en famille, observation de la nature, sports, tourisme accessible aux personnes à mobilité réduite… Des séjours originaux sont également proposés, par exemple des stages de yoga ou de peinture, des semaines de trail, des circuits le long de canaux d’irrigation ménageant de superbes points de vue…

Séjours originaux dans la nature

Espagne Nature Ours

Nous avons également épinglé les expériences suivantes:

  • Expérience «Berger d’un jour» au milieu des volcans. Entre Pyrénées et plages de la Costa Brava, le Parc naturel de la zone volcanique de la Garrotxa, en Catalogne, se compose d’une quarantaine de volcans endormis formant un paysage montagneux recouvert de forêts, champs de lave, cratères, villages médiévaux, châteaux et masias (fermes traditionnelles). On peut y passer 3 jours/2 nuits à la découverte du métier de berger: visite de la fromagerie artisanale, de la bergerie, rencontre avec les chèvres et les agneaux et, en bonus, des repas et pique-nique à base de produits locaux bios, des balades à vélo et… un vol en montgolfière au-dessus de la zone volcanique!

  • Expérience «Sur les traces des loups et des ours». Cette expérience, on peut la vivre de quelques heures à quelques jours au cœur de la Réserve de la Biosphère de Muniellos, à l’Ouest des Asturies, qui abrite l’une des plus grandes chênaies d’Europe. Elle sert d’habitat à de nombreuses espèces et notamment aux ours bruns et loups ibériques, qu’on tente d’observer à la jumelle, tôt le matin ou à la nuit tombée, en plus de suivre leurs traces et de découvrir leur quotidien et leur organisation en compagnie d’un guide passionné.

  • Expérience «Jardiner bio en famille». Direction le Parc National de la Sierra Nevada, également déclaré Réserve de la Biosphère par l’Unesco. Ce territoire du Sud de l’Espagne, à l’Est de la ville de Grenade, abrite le Mulhacen qui, avec ses 3480 mètres, est le plus haut sommet de la péninsule ibérique. Le territoire est aussi célèbre pour sa richesse hydrologique, offrant quantité de sources minérales et médicinales. C’est dans ce décor qu’on nous propose de prendre part, en famille, à un week-end de jardinage à la ferme. On y apprendra les techniques de l’agriculture écologique et les méthodes artisanales de préservation de la nourriture.

  • Expérience «Observation des Baleines». L’île de La Gomera est l’une des moins peuplées et des plus sauvages de l’archipel des Canaries. Presque ronde et d’origine volcanique, elle abrite une multitude d’espèces endémiques qui ont contribué à sa reconnaissance par l’Unesco en tant que Réserve de la Biosphère. Plusieurs randos sont au programme de la semaine de séjour proposée, notamment au cœur du Parc National de Garajonay, au centre de l’île, mais aussi des découvertes culturelles et une sortie en bateau, en petit groupe, pour observer dauphins et baleines. Et les chances de les apercevoir sont élevées puisque ces dernières vivent en permanence autour de l’île, qui est aussi l’une des zones de la planète où leur diversité est la plus grande. 

Les Voies Vertes, le long d’anciennes voies de chemin de fer

Espagne Nature Voies Vertes

Les Voies Vertes réservent d’autres belles expériences «nature», à vivre à pied, à vélo ou à cheval. Ces sentiers, interdits aux véhicules motorisés, ont été tracés le long d’anciennes voies de chemins de fer, formant un réseau tentaculaire de 2700 km balisés traversant tout le pays et donc tous les types de paysages. L’un des avantages de ces routes, qui ont fêté cette année leurs 25 ans, est notamment leur accessibilité même aux moins sportifs puisque, en utilisant le tracé des vieux rails, ils sont forcément à plat. Reste seulement à déterminer la longueur du tronçon que l’on veut suivre (de 1 heure à plusieurs jours), en faisant étape, pourquoi pas, chez un producteur pour une dégustation ou dans un village pour passer la nuit et/ou s’attabler dans un bon resto du terroir. D’ailleurs, de nombreux opérateurs proposent des forfaits de séjours «rando» sur les Voies Vertes, avec transport des bagages d’un hébergement à l’autre. 

Sur la Route de Saint-Jacques de Compostelle

Espagne Nature SaintJacques

Mais s’il y a bien un sentier mythique, en Espagne, c’est la Route de Saint-Jacques, ou plutôt LES Routes, qui partent de différents pays d’Europe pour aboutir toutes à Saint-Jacques de Compostelle, second centre de pèlerinage chrétien après Rome et capitale de la Galice, au Nord-Ouest du pays. Depuis le Moyen-Age, ces itinéraires ont attiré des milliers de pèlerins rejoignant à pied l’imposante basilique de Santiago, à la façade baroque, qui recèle le tombeau attribué à l’apôtre saint Jacques le Majeur tout en dominant le centre historique médiéval classé par l’Unesco. De nos jours encore, plus de 300.000 marcheurs (dont 2000 Belges) les arpentent chaque année et le chiffre est en constante augmentation, reprenant les Chrétiens mais aussi de simples sportifs, fans de paysages et de culture. Il est vrai que les villes et villages-étapes, prospères depuis des siècles grâce au «tourisme» religieux, sont riches en palais, églises, cathédrales et autres beaux monuments. Quant aux panoramas, ils varient selon le point de départ (frontières françaises ou portugaises, villes de Barcelone, Madrid ou encore Séville). On pourra, en tout cas, traverser des parcs nationaux, les Pyrénées, les vallées de l’Ebre en Navarre et en Aragon, les vignobles de la Rioja, les plaines de Castille-Léon…

A l’approche de Saint-Jacques, on est surpris par les paysages de l’«Espagne Verte», qui font tantôt penser à la Bretagne tantôt à la Suisse. Longeant la mer Cantabrique, cette zone, plus exposée aux pluies que le reste du pays, offre falaises et plages sauvages au Pays Basque et en Cantabrie, pâtures et cols de montagne dans les Asturies. Ici, le massif occidental des Picos de Europa (Pics d’Europe) compose, avec ses sommets à plus de 2600 mètres et ses lacs d’altitude, le premier espace naturel espagnol à avoir été classé Parc National. C’était en 1918, il y a tout juste 1 siècle.

L’Espagne «nature»: plus d’expériences, idées et infos

Espagne Nature Dune

Contactez l’Office Espagnol du Tourisme à Bruxelles:

Rue Royale 97-5
1000 Bruxelles
Tél: 02/280.19.26 / Fax: 02/230.21.47
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web: www.spain.info

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Concours Sud Presse V Saint Jacques

Grande Evasion

PLUS D'ARTICLES

  • 1