Un roadtrip original dans l’Aisne, à deux pas de la Belgique!

L'abbaye Saint-Jean-des-Vignes, en plein coeur de Soissons. Durant la semaine Z'Aisne, du 17 au 23 août, des expériences "zen" y seront proposées, comme dans d'autres lieux d'exception du département. @ S. Prémont

L’Aisne est un département de la région Hauts-de-France, dont un tout petit morceau borde nos frontières, du côté de Chimay. A pied, à vélo ou en voiture, on s’y balade sur de jolies routes de campagne, à la découverte de sites historiques majeurs et de véritables curiosités! En trois jours, vous aurez déjà l’occasion de voir pas mal de choses et notamment le «Versailles ouvrier», la capitale française de l’Art déco et la ville souterraine creusée sous la «Montagne Couronnée»! Suivez le guide!

BON PLAN: Du 17 au 23/8: Vivez des expériences «zen» dans des décors somptueux!

En plus de l'itinéraire que nous vous proposons ici, notez cette chouette actu: du 17 au 23 août, les habitants de l’Aisne, avec Aisne Tourisme, nous proposent une semaine «Z’Aisne» particulièrement originale! Il s’agit de nous faire vivre des expériences «zen» dans des cadres naturels et/ou historiques exceptionnels. Au programme, notamment: une séance de gym aux chandelles dans le réfectoire des moines de l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes, musicothérapie en pleine campagne, spa privatif ou taï chi dans un château, marche nordique en forêt de Retz (l’une des plus belles hêtraies de France), Qi Gong sur les remparts de Château-Thierry, reïki au cœur des vignobles de Champagne… Et de nombreuses balades à vélo, sur les plus beaux itinéraires. 

Infos, tarifs et réservations (indispensables) sur www.jaimelaisne.com

 

D’insolites églises fortifiées dans les villages

Avec son église fortifiée typique de la Thiérache, Parfondeval est classé parmi les "Plus Beaux Villages de France". @ Aisne Tourisme

Les paysages de l’Aisne sont superbes et bucoliques. Ils alternent plateaux, vallées, forêts, rivières et vignobles, puisqu’une petite partie du terroir viticole de Champagne s’étend à l’Est du département. Encore plus près de la Belgique, on découvre aussi les bocages de la région naturelle de Thiérache française. Ici, on produit du cidre et le fameux fromage de Maroilles

Un itinéraire à réaliser idéalement en 3 jours, pour être à son aise. Et pourquoi pas rayonner au départ de Laon, la capitale de l'Aisne?

La Thiérache est un territoire qui a connu de nombreuses invasions au fil de l’Histoire. Ceci explique la présence, au cœur de ce bout de campagne, de nombreuses fortifications en bel état, notamment ces 60 églises de briques rouges, particulièrement imposantes pour les petits villages dans lesquels elles sont installées. Ce sont les habitants eux-mêmes, lassés de les reconstruire sans cesse, qui les avaient fortifiées. Si vous ne deviez voir qu’un seul de ces édifices, allez à Parfondeval, car vous en profiterez pour découvrir la charmante commune, qui a été classée parmi Ies «Plus Beaux Villages de France». Cela vous fera un joli point de départ pour votre itinéraire dans l'Aisne.

Le Familistère de Guise: le «Versailles ouvrier»

Au 19e siècle, le Familistère hébergeait des ouvriers et leur famille dans de luxueux appartements. @ Shutterstock

En matière de fortifications, il faut aussi aller voir le château-fort de Guise, à 50 minutes de route à l’Ouest de Parfondeval. Mais cette ville de Thiérache est surtout célèbre pour son Familistère, aussi insolite que spectaculaire. Cet ensemble de 5000 m2, voulu comme une cité modèle, fut construit au 19e siècle par Jean-Baptiste Godin, un riche industriel qui y logea ses ouvriers et leur famille dans de luxueux appartements. L’endroit, que l’on surnomma le «Versailles ouvrier», offrait en outre de nombreux loisirs et services: théâtre, piscine, jardins, restaurant, crèche… 

De nos jours, le site se visite pour découvrir comment ses habitants y vivaient. Une partie des bâtiments a aussi été reconvertie en centre culturel, proposant toute l’année une belle programmation. Pour manger, on peut pique-niquer dans les jardins du Familistère ou déguster les plats régionaux servis à la «buvette des économats».

Saint-Quentin, capitale de l’Art déco en France

Saint-Quentin abrite 6000 édifices Art déco. C'est le style qui a été privilégié pour reconstruire la ville après la guerre. @ Shutterstock

Toujours plus à l’Ouest, à 30 minutes de route de Guise, Saint-Quentin est une perle de l’architecture de reconstruction. Déclarée capitale de l’Art déco en France, elle rassemble plus de 3000 immeubles du style, tous bâtis après les bombardements de la Première Guerre mondiale qui ravagèrent la ville. Ici, on se balade donc le nez en l’air en tentant d’élire la plus belle maison, mais on découvre également quelques pépites en suivant les visites guidées de l’Office de Tourisme. Celles-ci nous emmènent par exemple voir le Buffet de la Gare, normalement inaccessible au public. Avec ses vitraux et mosaïques, cet ancien restaurant, où venaient jadis manger les voyageurs, fut décoré tel un palais!

Laon et sa ville souterraine

Avec ses 8 km de remparts et sa cathédrale Notre-Dame, Laon, la médiévale, est la superbe capitale de l'Aisne. @ Shutterstock

Cap ensuite vers le Sud pour découvrir Laon, la capitale de l’Aisne et celle qui fut, au 9e siècle, la capitale de l’empire carolingien. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on l’aperçoit de loin! Surnommée la «Montagne Couronnée», cette superbe cité médiévale fortifiée, classée «Ville d’Art et d’Histoire», est perchée sur une colline, effectivement couronnée par son immense cathédrale gothique Notre-Dame et 8 km de remparts. A l’intérieur, on flâne au cœur de l’un des plus grands secteurs sauvegardés de France, riche en maisons bourgeoises et hôtels particuliers.

Et sous nos pieds, s’étend la ville souterraine! Car la colline est creusée de passages, puits et carrières sur 77 hectares, qui eurent de nombreux usages au fil des siècles. La visite «Secrets sous la ville» nous propose de sillonner une partie de ce labyrinthe selon un nouveau circuit immersif d’une heure, avec vidéos projetées sur les parois et effets sonores.

Prolongations à Soissons

L'artiste de rue C215 a décoré les façades de Soissons de 25 fresques "portraits". @ Ville de Soissons

S’il vous reste du temps, descendez encore jusqu’à Soissons (30 minutes de route de Laon), célèbre pour son «vase» et pour avoir été la première capitale des Francs. 25 portraits de personnages historiques ont été peints sur les façades par le «street artist» C215. Ces fresques valent autant le détour que les ruines, en pleine ville, de l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes, dont le réfectoire des moines, bien conservé, est superbe.

Bons plans pour préparer votre séjour dans l’Aisne

L'hôtel Le Logis du Parvis propose un appartement 2 chambres face à la cathédrale de Laon.
  • Une bonne adresse pour séjourner à Laon

Pour rayonner dans l’Aisne, surtout si on est en famille, cet appartement est idéal. Il se trouve face à la cathédrale Notre-Dame, en plein historique de Laon. Avec ses 80m2 et ses 4 étoiles, il peut accueillir 4 personnes dans 2 chambres design et cosys, avec cuisine, salle-de-bain et salon. On y est donc totalement indépendants mais, en même temps, on peut profiter des services hôteliers du Logis du Parvis auquel l’appartement est intégré. On pourra ainsi bénéficier, si l’on veut, des petits déjeuners et autres repas proposés par le restaurant de l’hôtel, et pourquoi pas en room service

  • Le blog pour voyager dans l’Aisne 

Le blog de l’Aisne, www.jaimelaisne.com, est rempli de «pépites», d’insolite, d’idées gourmandes et nature, sans oublier les «incontournables». C’est le blog de référence pour dénicher idées et activités, ainsi que des bonnes adresses pour séjourner: chambres d’hôtes, meublés, hôtels, campings, Relais & Châteaux

  • Autres sites web utiles

-    www.randonner.fr (pour les fans de rando à pied, à vélo ou à cheval)
-    www.greeters-aisne.com (pour découvrir l’Aisne en compagnie d’un Greeter: un habitant passionné de son territoire).

Sarah Visse

Copyrights: Cambon et Shutterstock