À la rencontre des phoques de la Baie de Somme

vue Baie de somme

La Baie de Somme, à 2h de route de nos frontières et à une centaine de kilomètre au sud de Calais, offre le plus joli des spectacles : 400 phoques veau-marins et une centaine de phoques gris se prélassent sur les nombreux bancs de sable qui se recouvrent et se découvrent au fil des marées. Haut lieu ornithologique, la région est aussi très appréciée des oiseaux migrateurs qui reviennent, dès le printemps, dans le parc Marquenterre, classé réserve naturelle. La Baie doit son nom à l’estuaire de la Somme - ce fleuve côtier qui se jette dans la Manche - dont l’eau, moins salée que la mer, favorise une faune et une flore un peu particulière. Classée « grand site national » de France depuis 2011, la Baie de Somme promet de longues balades vivifiantes en bord de mer avec, de temps en temps, la petite tête d’un phoque qui apparait dans l’eau et suspend le temps. Magique.

Suivez le guide (nature)!

Phoque veau marin

Aujourd’hui, le littoral de Picardie accueille environ 50% de la population française de phoque. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Les phoques avaient presque disparu dans les années 70, à cause du braconnage. Une loi interdit désormais de les chasser et de les approcher à moins de 300 mètres, afin de préserver leur intimité, en particulier celle des jeunes mères qui risquent d’abandonner leurs petits lorsqu’elles se sentent en danger. Afin de respecter au maximum leur tranquillité tout en pouvant les observer, il est donc conseillé de faire appel à un guide nature – la région n’en manque pas – qui, en plus de vous emmener dans les meilleurs endroits, fournira jumelles et longues vue, et même parfois un petit en-cas. Comptez 10 à 15 euros pour une balade à pied de 2h30 sur les plages de Baie à la découverte des phoques, avec anecdotes et explications sur la faune et la flore si particulière de la région. Il est également possible d’aller à la rencontre des phoques en kayak ou en pirogue, un moyen de transport discret et silencieux qui promet des moments magiques. Petite astuce pour savoir s’il s’agit d’un phoque gris ou d’un phoque veau-marin : lorsqu’ils se réchauffent sur le sable, en relevant la tête et la queue en faisant la « banane », profitez-en pour observer leur museau et leurs yeux. Le phoque veau-marin a un museau en pointe avec des narines qui forment un « V », et de plus grands yeux (photo); tandis que le phoque gris – un peu plus imposant - a un museau plus large, des narines parallèles, et des petits yeux.

promenade Baie de Somme

Les guides nature assurent également la sécurité des visiteurs. La marée montante, très rapide, peut parfois former un mascaret (une énorme vague qui, en s’engouffrant à l’intérieur de l’estuaire et en s’opposant au courant du fleuve, surélève brusquement le niveau de l’eau). En connaissant la Baie comme leur poche et les heures des marées, les guides évitent ainsi les endroits dangereux et les sables mouvants.

Au fil des saisons

Les-oiseaux-du-Marquenterre-en-Baie-de-Somme

Les phoques sont présents toute l’année dans la Baie de Somme, mais chaque saison a ses particularités. En hiver, on appréciera les promenades revigorantes sur la Baie, et la disponibilité des hôtels et des chambres d’hôtes, pour un week-end cocoon et romantique. Pour autant, la tranquillité n’est pas toujours au rendez-vous : c’est la période de chasse du gibier d’eau en Baie de Somme, une pratique profondément ancrée dans les coutumes locales... Au printemps, c’est le retour des oiseaux migrateurs dans le parc ornithologique du Marquenterre (photo) situé à quelques kilomètres de là, et c’est la saison des amours pour les phoques. Les nombreux logements insolites de la région, comme les cabanes perchées et les bivouacs rouvrent leurs portes ; et le temps permet de longues balades à vélo ou à pied. L’été, quant à lui, est la période des naissances des bébés phoques. Prudence toutefois, les mamans sont particulièrement farouches, et les touristes sont nombreux. Et puis en automne, c’est le retour au calme tout en profitant des derniers soleils.

Infos pratiques et bons plans

Maxim Marzi, un guide nature réputé de la Baie de Somme, propose des balades sur la Baie, des randonnées pour observer les phoques, ou encore des trekkings d’une journée à la découverte des sentiers du littoral. Il en existe d’autres, comme le collectif Rando Nature, qui propose des activités similaires. Pour se sentir encore plus proche des éléments, le Club de Kayak de Mer et de Va'a de la Baie des Phoques propose d’aller à la rencontre des phoques en kayak, tandis que Ma Baie de Somme embarque les visiteurs à bord d'une pirogue.

A la découverte de la Baie de Somme en pirogue

Pour planifier son séjour en Baie de Somme, le site www.somme-tourisme.com est une source précieuse d’informations, que ce soit pour l’observation des phoques, pour la découverte de la réserve naturelle du Marquenterre, pour les activités à faire dans la région, pour des logements insolites à expérimenter, ou pour des séjours prêt-à-partir. Autre lien utile : le site de l’Office de Tourisme de la Baie de Somme.

La baie de somme, un cadre idéal pour les phoques

Lucy Dricot